Le robot Dragonfly survolera Titan, l’une des lunes de Saturne, en 2034

Titan, l'une des plus grosse lune de la planète gazeuse Saturne
Explorer Titan via un drone, l'un des futurs projet d'exploration spatiale en 2034. Une lune doté d'une atmosphère épaisse.

L’exploration de Titan en 2034

Si vous pouviez survoler Titan, que verriez-vous ? Pour découvrir et mieux explorer cette lune exotique de Saturne, la NASA a récemment donné un feu vert à Dragonfly, une mission à Titan qui prévoit de déployer un drone ressemblant à un hélicoptère.

La lune de Saturne Titan est l’une des plus grande lunes du système solaire et la seule lune connue pour avoir une atmosphère épaisse et des lacs d’hydrocarbures changeants.

Après développement, construction, tests et lancement, Dragonfly est actuellement programmé pour atteindre Titan en 2034.

La vidéo animée présentée décrit l’arrivée de Dragonfly à Titan, le début de son exploration aéroportée, son atterrissage en vue de l’établissement d’une liaison radio vers la Terre, puis sa poursuite. Un autre vol trans-titanien.

Espérons que Dragonfly nous aidera à mieux comprendre la météo, la chimie et les paysages changeants de Titan, mais qu’elle renforcera également la compréhension de l’humanité sur la première évolution de la vie sur notre jeune Terre.

Peut-être même, découvrira-t-elle d’autres formes de vie végétale ou organique ? Allez savoir ?

La lune Titan

Cette lune est le plus grand satellite naturel gravitant autour de la planète gazeuse Saturne. Avec un diamètre 6 % plus grand que celui de Mercure. Titan ressemble trompeusement à la Terre. Elle a une atmosphère épaisse composée d’azote où des tempêtes saisonnières engendrent des taches visibles en orbite et elle possède des lacs d’hydrocarbure.

En fait, Titan est le seul endroit du système solaire, à l’exception de la Terre, à posséder des liquides stables sur sa surface. N’espérer par pour le moment y vivre car les températures y oscillent autour de -179 °C. C’est frisquet, non ? 🙂

Certains exobiologistes pourrait d’ailleurs affirmer que de potentielles formes de vies pourraient y être trouvé. Cela reste à vérifier, bien sûr… peut-être l’une des missions du drone ? D’ailleurs, en 2005, le satellite Cassini parachuta la sonde Huygens au travers du brouillard pour rejoindre l’équateur de Titan. Les données renvoyées sur Terre révélèrent un monde semblable au nôtre, mais avec une composition chimique totalement différente.

L’un de mes projets d’écriture

Si je vous parle de Titan, c’est aussi parce que c’est une lune. Pour ma part, j’ai construit une autre histoire autour d’Europe, l’une des lunes de Jupiter, où elle fait partie du background de ce roman en préparation. J’admets que j’ai laissé ce projet en suspends pour me concentré sur la publication de l’Origine, le Sacrifice de Léviathan, mais cet autre roman qui s’intitule : Sonate funeste sur Europe, avait passé l’étape de bêta-lecture et il me restait encore à faire les corrections.

Pour publier tout ça, il m’en faudra des heures :)) , mais j’y arriverai !

Répandre ce que vous aimez, par le partage ! Un petit geste pour vous, une visibilité pour moi. Aiderez-vous un auteur à se faire connaître ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *