Comment développer sa mémoire onirique et se souvenir de son rêve ?

rêve
J'en avais brièvement parlé dans un précédent article… Aujourd'hui, je vais vous donner ma petite astuce pour développer votre capacité à vous souvenir de vos rêves. Pas besoin de vous abonner à ma newsletter pour télécharger un livre ou autre (même si ce serait sympa que vous le faisiez pour rester informé de mon actualité ;) ), pas besoin de payer non plus, c'est gratuit et de bon cœur !

Quand cela a commencé pour moi ?

Eh bien, très jeune ! Vers mes 6 ou 7 ans pour être au plus précis. J’ai eu la chance d’avoir des parents qui n’ont jamais freiné mon imagination et du coup, mes premiers rêves où j’ai commencé à m’en souvenir date de cette période. Mais que je vous rassure, cela se développe assez vite pour peu que vous appliquez ma méthode expliquée plus bas ! 🙂

Exercice pratique pour se souvenir de son rêve 🙂

Pour exercer la mémoire onirique, il faut imprimer cela dans votre subconscient ! Comment ? En récitant un mantra peut-être ? Pas besoin d’aller jusque là 🙂 Pour faire au plus simple, le soir ayez à porté de main un petit calepin, un bloc note et un stylo, c’est tout ! Et vous déposerez ces deux outils sur votre table de nuit ! Puis, avant de vous endormir, rêvasser ! Laisser voguer vos pensées et laissez-vous emporter par le sommeil, c’est tout !

Au petit matin, à votre réveil, peut-être aurez vous des bribes de votre rêve, ou pas ! Ce n’est pas l’important, ce n’est pas un concours après tout ! Par contre, notez, notez tout ! Une impression, une odeur, une sensation, une image qui vous ai resté ! Notez-le sur votre carnet avant de vous lever !

Reproduisez cela chaque jour et vous verrez qu’au fur et à mesure vous vous rappellerez de plus de chose ! Il pourra aussi vous arrivez de vous réveiller en pleine nuit, alors là votre rêve sera tout frais et vous noterez plus facilement. Par moment, vous ferez même plusieurs rêves en une nuit. Même si c’est fouilli, notez, notez ! 🙂

Au bout d’un moment vos rêves seront aussi bien plus réel, n’ayez pas peur ! Et à la fin, lorsque vous aurez bien développé votre mémoire onirique, vous ressentirez le matin également un léger mal de crâne, mais cela s’évapore assez vite en se levant. Eh oui, lorsque l’on rêve, le cerveau travail… un bon petit déjeuné et cela ira tout de suite mieux ! 🙂

En attendant, si vous vous laissiez bercer par un peu de musique ?

Comment ça marche ?

Le truc tout bête avec cette technique du papier et du stylo sur la table de nuit, c’est que en les voyants juste avant d’éteindre la lumière pour dormir, vous allez imprimer dans votre cerveau comme dernière image l’association suivante :

papier + stylo = note

L’esprit humain étant bien fait, ou simple fait d’automatisme, vous aller en quelque sorte vous programmer pour être dans les conditions idéales et être attentif à ce que vous verrez ! C’est pour cela qu’il est important, au petit matin, de bien noter tout ce qui vous restera de vos rêves, même si c’est trois fois rien. Croyez-moi, certains rêves vous resterons aussi bien des années, pour les plus fort en émotion. 🙂
D’autres rêves vous encouragerons aussi et vous motiverons, c’est un peu comme cela aussi que je me suis lancé dans l’aventure de l’écriture de mon tout premier roman.

 

Essayez et dites-moi si ça fonctionne avec vous aussi,
Faites de joyeux rêves ! 😉

 

Répandre ce que vous aimez, par le partage ! Un petit geste pour vous, une visibilité pour moi. Aiderez-vous un auteur à se faire connaître ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *